• Anne Sophie

Que vaut (vraiment) l'huile de coco ?

Mis à jour : 3 janv. 2019

Depuis quelques temps, on trouve de tout à son sujet, elle apparait comme l'huile miracle. OK, ça, on adore, mais ce qu'on aime par dessus tout, c'est comprendre. Déchiffrage. 

BRIEF DE DÉPART 

Elle se fait appeler Beurre de coco ou Huile de coco car elle se présente sous la forme d'un liquide huileux fluide ou solide (dépendant de la température). Elle est naturellement solide aux alentours de 20°C. Pour la fluidifier, faites prendre un bain d'eau chaude à son contenant ! 

Elle naît de l'extraction de la pulpe de noix de Coco fraîches dont elle garde l'odeur suave, exotique et gourmande.




COCO FACE AU MIROIR 

Sur l'étiquette d'un produit cosmétique, vous la trouverez sous le nom "Cocos nucifera" (nom INCI).


Propriétés magiques

- Parfume la peau et les cheveux

- Nourrit, satine la peau, la réconforte et la protège des agressions extérieures : top pour lutter contre la peau de croco !

- Réduit considérablement la déshydratation de la peau en renforçant la cohésion entre les cellules qui créeront alors une bonne barrière protectrice et éviteront la perte en eau de notre peau. 

- Apaisante et douce, elle calme les rougeurs et les sensations d'échauffements dues au soleil. Elle a même la capacité de bloquer une petite partie des UV (20%).

- Très utilisée en savonnerie, elle apporte un pouvoir moussant et une onctuosité au savon.

- Nourrit et lisse les cheveux grâce à son affinité avec la fibre capillaire, rend les cheveux brillants et vigoureux : bye bye les frisottis !

- Constitue une huile anti-poux redoutable (elle les élimine par asphyxie, BIM ! )

- En bain de bouche (ou oil-pulling, méthode venue tout droit de l'Ayurveda, médecine traditionnelle indienne), elle extermine la mauvaise haleine, la couleur jaune des dents (plaque dentaire), l'inflammation de la gencive et les caries en débarrassant la bouche entière de ses bactéries nocives. Le +: elle est beaucoup plus intéressante que les bains de bouche classiques qui eux, kill toutes les bactéries, même les "gentilles" et finissent donc par rendre la zone vulnérable. 


Pour qui ?

- Les peaux sèches, gercées, crevassées, rêches, manquant d'élasticité. Les bouches en coeur en quête d'un soin qui les chouchoute naturellement.

- Cheveux bouclés, frisés, afros, secs, mous et ternes, pointes fourchues, avec ou sans poux.


Comment ?

Elle s'utilise pure, en baume ou en huile pour les lèvres, le corps ou le visage. En base de dentifrice (avec du bicarbonate de soude), de baume (avec des huiles essentielles), en bain de bouche.



COCO DANS L'ASSIETTE


1. Valeur nutritionnelle

L’huile de noix de coco ne contient ni protéine, ni glucide, ni minéraux et presque zéro vitamines. C’est de la graisse pure avec un peu de vitamine E. Pas jojo la copie ! Et on n'ose même pas vous dire combien une cuillère à soupe d'huile de coco apporte en calories... L'horreur !

En fait, elle est presque uniquement composée d’acides gras saturés. Mais à la différence des graisses animales, très riches en acides gras saturés également, elle contient une quantité inhabituelle d’acides gras à chaîne moyenne, ou triglycérides à chaîne moyenne (TCM).

Elle est stable à la cuisson contrairement à d'autres huiles comme celles de Colza ou de Noix. Grâce à un point de fumée élevé, elle conserve tous ses bienfaits et ne devient pas toxique. 


2. Silhouette & health friendly

Lorsqu'on mange des TCM, ils vont direct dans le foie et sont métabolisés pour produire de l’énergie, ou sont transformés en cétones qui peuvent avoir un effet thérapeutique sur le cerveau (épilepsie et maladie d’Alzheimer). Le corps a beaucoup de mal à stocker les TCM dans nos réserves de gras (cuisses, fesses, ventre, bras, poitrine). On peut même maigrir en remplaçant le beurre ou les autres graisses saturées par de l’huile de noix de coco. Une étude a conclu que 15 à 30 grammes de TCM par jour augmentent la consommation d’énergie de 5 %, ce qui représente 120 calories par jour (soit une barre de Kinder Bueno). Génial, non ?


Elle est constituée à 50 % d’acide laurique, qui peut tuer les microbes pathogènes (sources de maladie) comme les bactéries, les virus et les levures, par exemple le staphylocoque doré et le candida albicans : elle aide donc à lutter contre les infections intestinales. Utilisée comme lubrifiant naturel, elle préserve aussi des infections vaginales. Une étude publiée en 1998 a aussi démontré que les femmes qui consommaient de l'huile de coco pendant l'allaitement augmentaient les quantité d'acide laurique dans leur lait leur permettant de fournir à leur bébé un lait très protecteur vis à vis de certains virus.

D'après les premiers résultats de recherches en cours à son sujet, l’acide laurique peut augmenter notre taux de cholestérol sain (HDL) et abaisser notre taux de cholestérol mortel (LDL).

Que demander de plus ?


3. Régalade pour les papilles

Pour ne rien gâcher, son délicieux goût de coco est idéal pour donner une touche exotique à n'importe quel plat, qu'il soit sucré ou salé. C'est même une super option vegan et la BFF des intolérants au lactose puisqu'elle remplace le beurre à merveille  (à quantité égale). 

--> Des recettes ultra yummy dispo très bientôt !



Pour s'assurer un maximum de qualité, la choisir bio et de première pression à froid (vierge).

Bref, si je ne devais emmener qu'un seul produit sur une île déserte, ce serait celui-ci ! Et vous ?



23 vues

Kâla Studio d'art de vivre

Naturopathie - Yoga - Beauté et Massages

+ more

52 Boulevard Risso 06300 NICE

1er étage face ascenseur

0033 (0)6 08 89 26 47

kalastudiofr@gmail.com

Kâla Studio tous droits réservés © 2020

  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon